Home Le Figaro Crash d'un Boeing en Iran: l'examen des boîtes noires au c?ur de...

Crash d'un Boeing en Iran: l'examen des boîtes noires au c?ur de l …

La France est l'un des rares pays à disposer des moyens techniques pour récupérer et analyser le contenu de boîtes noires endommagées. L'Ukraine va pouvoir y avoir accès.

L'enquête pour déterminer l'origine de l'accident pourrait prendre deux ans, selon les Iraniens. Deux jours après le crash mercredi 8 janvier d'un avion de ligne ukrainien, près de Téhéran, celle-ci est déjà l'objet de certaines tensions diplomatiques. Londres et Ottawa affirment que l'appareil a sans doute été abattu par un missile iranien, probablement par erreur. «J'ai mes doutes», a de son côté fait savoir Donald Trump. Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, estime que c'est probable. La piste serait jugée crédible par le renseignement américain sur la base notamment d'images satellites. Le moment où un missile frapperait l'appareil aurait également été filmé dans une vidéo, authentifiée par le New York Times . Le gouvernement iranien dénonce une «guerre psychologique contre l'Iran». Dès lors, l'exploitation des boîtes noires du Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine International Airlines s'annonce déterminantes pour les investigations à venir. Vendredi 10 janvier, les experts ukrainiens ont indiqué en avoir obtenu l'accès.

Conformément à la Convention de Chicago de l'Organisation de l'aviation civile internationale, l'enquête a été confiée à l'Organisation de l'aviation civile iranienne (CAO). Le texte prévoit en effet que la responsabilité de l'enquête incombe à l'État où s'est produit l'accident. Le pays où a été conçu et construit l'appareil, ici les États-Unis, l'État de l'exploitant, l'Ukraine, «ont chacun la faculté de désigner un représentant accrédité qui participera à l'enquête», stipule la convention. Des représentants américains, canadiens et français doivent se rendre en Iran. Les moteurs de l'avion ont été fabriqués par CFM International, coentreprise entre le Français Safran et l'Américain General Electric. «Dès leur arrivée, ils assisteront à des réunions organisées dans le cadre de l'enquête sur les causes du crash», a déclaré l'agence de presse officielle iranienne Irna. Une cinquantaine d'experts ukrainiens sont arrivés jeudi à Téhéran.

» À voir aussi – Crash en Iran: le Boeing «n'a pas été touché par un missile», assure l'aviation civile iranienne

Un savoir-faire

Mais un certain flou règne toujours sur le sort qui sera réservé aux boîtes noires. Lire les données du paramètre de vol n'est pas compliqué si les boîtes noires ne sont pas trop endommagées. «L'Iran et l'Ukraine ont les moyens de télécharger les informations qu'elles contiennent», a assuré vendredi le président de l'Organisation de l'aviation civile iranienne, Ali Abedzadeh. L'interprétation de ces données nécessite, elle, un savoir-faire que seuls maîtrisent quelques pays, comme le Bureau d'enquêtes et d'analyses français. «Il faut savoir reconnaître le bruit d'un interrupteur au milieu…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Mascherine, quale usare? Vademecum del Ministero

Il Ministero dell'Interno ha divulgato un  “Vademecum sull' utilizzo delle mascherine” predisposto da un’agenzia formativa accreditata della regione Piemonte da divulgare a...

Coronavirus, in Liguria volano i droni

Proseguono i controlli della polizia municipale di Diano Marina, che vigila sul rispetto del decreto del governo che impone la quarantena in...

"Coronavirus, sicurezza dei vigili urbani a rischio"

FIRENZE - Nonostante siamo in piena emergenza Coronavirus “continuano a mancare i dispositivi di protezione individuale per la Polizia Municipale del Comune...

Videosorveglianza, le linee guida Ue

Annamaria Villafrate per Studio Cataldi affronta il tema della Videosorveglianza e nello specifico quali siano le linee guida dell'Unione Europea in merito...

Decreto Cura Italia, spiegato articolo per articolo

Simone Chiarelli spiega articolo per articolo il Decreto "Cura Italia" - D.L. 17/3/2020 n. 18 . Chiarelli è dirigente del Comune...